Éclairer la salle de bain en toute sécurité



La salle de bain, nécessite un éclairage performant pour qu’elle devienne confortable et davantage lorsque il n’y a pas de fenêtres. Pour cette pièce humide, les normes de sécurité doivent être strictement respectées en raison des risques électriques et de la durabilité de vos luminaires.

Les luminaires pour la salle d’eau

L’éclairage de la salle de bain doit être à la fois doux et efficace. Bien qu’il ne faille pas laisser de zones d’ombre, les lumières trop directes et trop intenses seront à éviter. Sachez qu’un luminaire à source halogène offrira un bien meilleur rendu des couleurs de la salle de bain et de votre teint.
Opter pour un plafonnier central permettra d’obtenir un éclairage général et indirect. Un plafonnier opale offrira la sensation de légèreté à votre salle de bain, propice à la relaxation et à la détente. Autre alternative pour un éclairage général, disposez des spots encastrables 12V avec un angle moyen de +-30° dans votre plafond avec un espacement d’environ +-80 cm. La logique fait que plus l’angle du spot est large, plus ils doivent être espacés et inversement…

Comme lumière d’appoint complémentaire, l’applique murale placée à plusieurs de part et d’autre du miroir ou bien sur tous les murs, si l’espace le permet, sera idéal pour le rasage de monsieur ou le maquillage de madame. Les appliques murales diffusent un éclairage adapté et rajoutent en plus une touche décorative.

Les miroirs lumineux placés au-dessus du lavabo offriront également un éclairage idéal et ciblé.

lumière de salle de bain

Avant de choisir le ou les luminaires à adopter dans sa salle de bain, il est toutefois recommandé d’avoir connaissance des normes de sécurité en ce qui concerne l’éclairage dans cette pièce.

Les normes de sécurité 

Concernant l’éclairage de la salle de bain, les normes de sécurité sont particulièrement strictes afin de réduire les risques d’électrocution. Dans la salle d’eau, des règles sécuritaires spécifiques définies dans la norme NF C 15-100/A2 doivent être respectées concernant les luminaires. Le choix du luminaire se fera donc en fonction de la zone où celui-ci sera installé.

La salle de bain étant divisée en quatre zones :

Volume 0, aucun système d’éclairage ne doit être installé dans la douche ou la baignoire.
Dans le volume 1 situé au-dessus de la baignoire ou de la douche, seuls les luminaires classe III alimentés en très basse tension de sécurité 12 V, et protégés contre les protections d’eau (IPX4 minimum) sont autorisés.
Le volume 2 concernant le rayon de 60 cm du côté extérieur du bac à douche ou de la baignoire, les luminaires classe II (IPX3), disposant d’une isolation renforcée les protégeant contres les projections d’eau sont nécessaires.
Pour le volume 3 correspondant à la zone restante, les luminaires de classe I IPX1 sont autorisés.

norme sécurité salle de bain

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*